La Presque Fin – Chapitre 1 : Noir

I. Noir

Le noir avait été la couleur qui décrivait sa vie, qui était sa vie.
Amélia Woods avait toujours été vêtue de vêtements sombres, pour mieux se fondre dans la masse, pour mieux se faire oublier. Et peut-être même aussi pour s’effacer elle-même.
Ce qui la définissait n’était pas correct aux yeux des autres, n’était pas naturel. Pire, ils trouvaient ça abject.
Alors, Amélia avait choisi le silence.

Lire la suite « La Presque Fin – Chapitre 1 : Noir »

L’âme d’une lame

Cela faisait une éternité que j’attendais ma prochaine rencontre.
Durant tout ce temps, j’étais resté enfermé dans cette prison. Je n’avais plus que pour seul ami la poussière, que je côtoyais toujours davantage au fil des jours.
Le silence est aussi pesant que l’inaction.
C’est comme mourir tout en étant toujours accablé de mille souffrances. Je craignais que mon esprit se fige, que mon corps commence à rouiller. Je ne sais pas combien de temps je suis resté ainsi. Plusieurs années, certainement.
Et puis un jour, on m’a délivré.

Lire la suite « L’âme d’une lame »

E042

Dans une pièce d’une quinzaine de mètres carrés, un enfant au profil athlétique était en train d’effectuer des exercices de musculation. Le lieu était immaculé de blanc. Quatre caméras de surveillance étaient installées aux coins de la pièce. Il n’y avait pour mobilier qu’un lit, un bureau et une chaise. L’enfant était habillé d’une tenue aussi blanche que la pièce. Lire la suite « E042 »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑